Méditer... Pour quoi faire?

Depuis OCTOBRE 2018:

SÉANCES DE MÉDITATION UN VENDREDI SUR DEUX DE 20H00 A 21H0A LA GRANGE MADAME (Vasles)!

Prochaines dates:  les vendredi 13 et 27 septembre 2019.

Méditer, c’est tout d’abord apprendre à s’installer dans une posture assise précise, reprendre contact avec ses sensations corporelles et avec sa respiration. C’est créer un moment d’inaction, faire rupture avec l’agitation du quotidien, apprendre à rester immobile, dans le silence, seul avec soi. Méditer, c’est apprendre à ralentir, à se poser, à être présent, tout simplement.

Cette pratique peut nous déstabiliser. Car nous sommes, aujourd’hui, habitués à être très souvent dans un environnement fait de mouvement, d’action, de bruit. La solitude et le silence peuvent donc paraître, à première vue, angoissants ou terriblement ennuyeux.

Alors, pourquoi s’astreindre à une telle pratique ? Que peut-elle nous apprendre, nous apporter ?

Avec la pratique, nous apprenons à nous familiariser peu à peu au silence, qui deviendra de plus en plus un ami réconfortant et ressourçant. Dans la posture immobile, dans cet espace-temps solitaire et silencieux, nous apprenons à nous recentrer, à nous concentrer, et à observer l’activité de notre mental. Les pensées surviennent, et nous nous entraînons à devenir pleinement disponibles pour les repérer, les voir jaillir et décider soudain de ne plus les alimenter, choisir de les dissoudre dans notre expiration. Peu à peu, nous apprécions de plus en plus les brefs instants de vide mental.

Méditer, c’est aussi, peu à peu, entrer véritablement en contact avec soi, se faire face, apprendre à mieux se connaître, en développant attention, patience et bienveillance. La méditation nous apprend à voir nos faiblesses, à les accepter et à mieux accepter celles des autres. Nous apprenons peu à peu à nous distinguer de nos pensées et de nos émotions, à comprendre que nous ne sommes ni nos pensées, ni nos émotions, mais quelque chose de beaucoup plus riche, de beaucoup plus grand, de beaucoup plus subtil.

La pratique de la méditation nous affranchit progressivement de nos automatismes et de nos résistances, nous permet de nous ouvrir à l’inconnu, de dépasser nos peurs, d’élever notre conscience.

Par cette pratique, le mental est nettoyé en profondeur, le mental s’apaise, le mental devient un disciple et non plus un maître auquel nous obéissons sans même nous en rendre compte. En méditant, nous développons notre clarté mentale, au-delà de nos névroses. Nous entraînons et renforçons notre esprit, quand celui-ci nous apparaît comme un cheval fou indomptable.

La pratique de la méditation nous apprend à cultiver en nous un état de stabilité, de souplesse, d’ouverture et de détente, malgré l’agitation chaotique, imprévisible et incohérente du monde. Elle développe en nous la bonté et la bienveillance, l’intuition et la clairvoyance. Elle développe notre humanité et nous permet de devenir plus simples, plus ouverts, plus réceptif à notre environnement et aux autres.

S’ouvrir à soi, c’est s’ouvrir au monde.

Alors, à bientôt !

 

Juliette Nam Prakash Kaur

© 2023 by Soft Aesthetics. Proudly created with Wix.com

  • w-facebook
  • Twitter Clean
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now